Exceptionnel centre de culture au maroc

Impossible aujourd’hui d’imaginer la prestigieuse place Ben Youssef sans la présence du musée que les touristes apprécient particulièrement. Lieu incontournable de la culture, il propose des expositions temporaires aussi bien que permanentes. Ces dernières permettent de découvrir maints aspects du riche patrimoine marocain: broderies, numismatique, philatélie, objets rituels de culte juif…..Actuellement, l’espace de l’ancien hammam est consacré au peintre orientaliste André Delfau, de renommée mondiale, qui peignit de nombreuses houaches sue des thèmes marocains. Né en 1914, cet artiste français était également metteur en scène et designer de costumes. Il travailla notamment pour Ruth Page, le Dance Theater of H arlem, l’American Ballet Caravan et pour l’Opéra de Paris. En avril 1946, il s’embarqua pour un périple en Orient. Son séjour au Maroc l’inspira particulièrement, comme en témoignent ses peintures.

Nombre de ses dessins de costumes figurent aujourd’hui dans les collections du Fine Art Museum de San Francisco. L’exposition du Musée de Marrakech offre une occasion exceptionnelle de découvrir ses œuvres picturales.

Articles récents

partir au maroc

«Nous essayons de donner aux touristes quelque chose de plus que le soleil, car il faut également nourrir l’esprit. Je veux aussi assurer la pérennité de la fondation et du musée pour l’amour de notre pays»

Marbres en font un lieu exceptionnel. Toujours sur la place Ben Youssef, l’action de la fondation Omar Benjelloun s’est étendue à la restauration de la Qoubba, un des plus beaux exemples de l’architecture des Almoravides.

La fontaine, lieu d’ablutions, aussi que la coupole, aux arabesques florales, datent du XIIe siècle.

Renaissance du cœur de la médina

Bien avant la vogue des maisons d’hôtes, feu Omar Benjelloun a été le premier mécène à s’intéresser au cœur de la médina, délaissé de puis de longues années.

Il lui a redonné vie et son action a beaucoup touché les riverains qui se sont sentis en compte et valorisés. Très vite ont suivi, par la Fondation Arch de S.A. Franziska Von Habsbourg, de nombreuses restauration, dont celle de la proche fontaine Chrob ou Chouf.

Aujourd’hui, tout le quartier des fondouks, anciens caravansérails, qui abrite des merveille architecturales tombées en désuétude, est restauré dans les règles de l’art par des maâlems qui travaillent à l’ancienne: tadlakt beige dans la réelle couleur de Marrakech, celle de la chaux naturelle qui vieillit et se patine au soleil et à la lumière, dess et bejmats pour les sols, auvents de bois sculpté de façon traditionnelle, dont même les petites boutiques et épiceries bénéficient. Grâce à ce remarquable effort, Marrakech n’est pas seulement la ville préférée de comme Venise, celle des amoureux de l’art, de l’histoire et de la culture réunis.


Colombie

Ce pays fut l’un des premiers libérés , puis démantelé par la sécession, depuis trente ans se succèdent des gouvernements civils exerçant le plus souvent en état de siégé.
La violence des rapport politique y confine à la culture nationale, la réforme agraires, toujours reculée, la chute des prix due à l’ouverture ultralibérale de l’économie, les exportations des amérindiens des régions minières et pétrolières alimente la cohorte de coca et confortent la plus veille et la plus importante guérilla d’Amérique latine.

Articles plus anciens

Climat d’Agadir

100garspour |
Takama vacances |
Takama maroc voyages |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Missguadeloupe971
| Auroreindia
| Londontrip2013